Foot : la une retrouve la victoire

Publié le 

A trois petites journées de la fin du championnat et la première place avec deux points d'avance sur le second Blagnac, quatre sur le troisième Toulouse Rodéo et six sur le quatrième Saint-Alban, M. Bertrand et ses joueurs ne peuvent plus se cacher. D'ailleurs, les spectateurs venus en grand nombre au stade D.-Gach ont bien compris qu'il se passait quelque chose au sein du vieux club marssacois.

Après deux semaines de repos bien mérité, ils auront au programme un déplacement essentiel à Saint-Alban puis la réception de Montauban et enfin, un dernier déplacement à Cahors. Saint-Alban sera donc le rendez-vous à ne pas rater de cette fin de saison.

Les 19 ans du pôle orange et bleu (Marssac, Le Séquestre et Castelnau) ont sorti un grand match pour aller s'imposer à Lacapelle-Marival sur le score de 3 à 0. Les 17 ans ont concédé le nul face à Carmaux sur le score de 1 à 1.

Les 15 ans ligue, toujours du pôle, ont remporté, face à Rangueil, une victoire essentielle par 3 à 1 pour terminer dans les cinq premiers. Les 15 ans honneur se sont inclinés face au leader Saint-Juéry.

Enfin, les 9, 11 et 13 ans étaient tous sur des plateaux aux quatre coins du département.

Deux petits matchs pour ce prochain week-end avec les 17 ans Les 17 ans excellence iront jouer contre l'Entente du Vignoble pour tenter de se qualifier pour la finale de la coupe du Tarn ; les 17 ans honneur joueront en challenge Babey face à Briatexte avec à la clé une place en demi-finale.

Logo_Pôle_OB_2018-2019_BIS.jpg

 

Appliqués, concentrés et déterminés tels étaient les ingrédients transmis par Jonathan Lacourt à ses gars à  l’entrée sur le pré. Il n’allait pas en falloir moins pour résister sur le premier quart-d'heure aux assauts des Marivalois. En effet les premières situations et la maîtrise du jeu étaient pour les locaux à l’entame, ce qui est logique somme toute compte tenu du contexte. Ainsi par l’intermédiaire d’Austruy et Poignet, les polistes étaient bousculés sans que son dernier rempart Sam Taupiac  ne soit mis en réelle difficulté. A la fin de ce premier quart-d'heure sur un corner et une tête décroisée Zaccaria aurait pu donner l’avantage aux siens, mais la balle filait à 50 cm à l’extérieur du but. Ces premières situations avaient pour mérite de soulever l’enthousiasme local qui en demandait plus. Pourtant c’est là que les Tarnais ce décidèrent à mettre le pied sur le ballon et sur leur quasi-première construction dans le milieu de terrain, à la sortie d’un magnifique jeu à trois Mathieu Fournials envoyait Lahoussine Ait Si en profondeur qui lobait superbement le portier Lotois, pour donner l’avantage aux visiteurs. Dans la foulée les garçons de Lacourt eurent l’opportunité de corser l’addition avant la mi-temps mais le réalisme froid du premier but n’était plus de mise sur cette fin de période.

Au retour des vestiaires les Tarnais allaient ajouter aux ingrédients cités plus haut de la sérénité et une maitrise du jeu et de l’enjeu à toute épreuve.  Ainsi malgré la pression d’un public acquis à la cause des siens, les gars du Quercy n’arrivaient pas à produire du jeu.  De fait rapidement les occasions se multipliaient  pour les polistes,  LAKHFIF A et DEHON échouaient sur DELMAS avant que CAMARA ne soit stoppé illégalement à l’entrée de la surface. Sur l’une d’entre elle DEHON filait au but et trompait le gardien pour doubler la mise. En fin de rencontre les tarnais allaient finaliser le travail à la sortie d’une action d’école ou l’opportuniste Adnane LAKHFIF se jouait de deux défenseurs sur le côté droit et centrait en retrait pour DEHON toujours lui qui foudroyait DELMAS au 1er poteau. Le silence de cathédrale créé par ce dernier but précédait le chant de la victoire qui doit résonner encore entre les murs des vestiaires lotois.

Il est dit que les voyages forment la jeunesse ! Le périple de ce déplacement aurait pu être un écueil pénible, mais l’investissement des garçons en dehors et sur le terrain feront de cette journée un beau souvenir de printemps et une belle pierre dans l’aventure de notre pôle.

 

ELAN-MARIVALOIS – POLE ORANGE BLEU : 0-3

Régional 2  Poule D/ - Samedi 13 Avril 2019 - 15h00 – Stade BEL AIR

Arbitrage de M. DELOUVRIER Dylan

Buts : AIT SI (20éme) et DEHON (62éme et 78éme)

ELAN MARIVALOIS : DELMAS-NICOU-COULY-PERRIN-NOEL-BOUSSAC-BRUNET-

LEONARD-AUSTRUY-ZACCARIA-POIGNET-LEROY-PONCEAU –LAFARGUE Ent : SEGOND

POLE ORANGE ET BLEU : TAUPIAC-VIOLLET-LAKHFIF-BILLY-RAYNAL-DELHEURE-FOURNIALS

BRENCZ-DEHON-CAMARA-AIT SI-ROUSSEL-LAKHFIF-LACROUX Ent : LACOURT

xP1070682.JPG

 

Marssac se relance

Après leur lourde défaite à Blagnac la semaine précédente les marssacois devaient impérativement gagner samedi pour garder l’espoir d’une montée historique dans l’élite régionale. La réception de L’Union Saint Jean jouant le maintien était donc l’occasion de se rassurer et de se relancer. Un temps idéal et une pelouse de qualité à D.Gach étaient autant de signes favorables pour une belle soirée de football, et la partie démarrait sur un bon rythme et d’excellentes dispositions offensives côté marssacois. Après seulement un quart d’heure de jeu, Diomande bien lancé par Calvière, se frayait un chemin dans la défense unionaise et ouvrait la marque d’un tir croisé. Dans la foulée Ferdouel offrait sur un plateau le second but à ses attaquants, mais sa frappe au second poteau ne trouvait pas preneur. Finalement Diomande concluait la nette domination tarnaise par une incroyable frappe en lucarne de 30 mètres et s’offrait ainsi le doublé. Cependant, après la demi-heure de jeu et une nouvelle occasion franche de Marianella, les marssacois levaient le pied et laissaient les visiteurs revenir dans la partie. Et malgré l’expulsion de Henider, les unionais réduits à dix finissaient bien mieux la première période et revenaient au score logiquement par Vinette sur pénalty.

 

Une fin de match sans suspense

Conscients de l’enjeu, les marssacois revenaient sur la pelouse bien décidés à ne pas laisser passer l’opportunité qui leur étaient offerte. En moins de dix minutes ils se créaient ainsi trois occasions nettes, malheureusement manquées, qui auraient dû faire mouche, et c’est finalement Lacourt servi idéalement par Michel qui trouvait le chemin des filets. Désormais quasiment à sens unique, le match virait au cauchemar pour les unionais sur un coup-franc d’Adami qui ne trouvait pas preneur dans la surface mais terminait sa course dans le petit filet de Monchal. Frede le portier marssacois restait vigilant et très efficace sur une des rares frappes unionaise, mais ce n’était qu’une escarmouche sur une fin de match totalement maîtrisée par les tarnais. Lacourt s’offrait le luxe de conclure la partie par un doublé personnel après s’être joué de toute la défense adverse. Marssac se relance ainsi de belle manière et reprend même la tête du championnat à la faveur du match nul concédé par Blagnac son plus sérieux rival.

 

Marssac - L’Union Saint Jean II :  5 - 1    

Régional 2 - Groupe B - 19ème journée - MT : 2 - 1

Samedi 13 avril 2019 – 20h00 - Stade D. Gach à Marssac

Arbitrage de M. Mahfoudhi assisté de M. Coudert et M. Blanc

 

Buts : Diomande (15ème, 21ème), Lacourt (54ème, 90ème), Adami (67ème) pour Marssac ; Vinette (45ème) pour L’Union.

 

Marssac : Frede, Peters, Calvière, Bosquet, Bressolles, Ferdouel, Michel, Adami, Arnal, Diomande, Marianella, Lacourt, Maurice, Raynal ; Ent. : Bertrand

L’Union Saint Jean II : Monchal Tommasini, Casteran, Gouineaud, Guedea, Fouga, El Mansouri, Sow, Vinette, Henider, Giuliani, Rodriguez, Bamokena, Kidar, Salvagniac ; Ent. : Feuillat Fabre

 

xP1070686.JPGxP1070691.JPGxP1070692.JPGxP1070694.JPGxP1070695.JPGxP1070696.JPGxP1070698.JPGxP1070703.JPGxP1070704.JPGxP1070705.JPGxP1070684.JPG

Marssac : renouer avec la victoire

120419

Publié le 

Il faut remonter à très loin pour trouver des Marssacois ayant encaissé quatre buts au cours d'une même rencontre et surtout, sans en rendre un seul. La faute à des Tarnais qui ont totalement raté leur rencontre au sommet face à la réserve de Blagnac. La faute aussi au club de Blagnac dont les ressources humaines, sportives, matérielles sont d'un autre monde, en tout cas, pas celui des Marssacois et qui en plus, avait décidé de privilégier leur réserve au détriment de leur équipe une et des 19 ans.

Ainsi, seuls quatre joueurs du match aller étaient présents samedi soir sur la superbe pelouse de Blagnac. De quoi trouver de bonnes raisons à cette lourde défaite. Les Blagnacais rejoignent donc les Marssacois en tête du championnat et même mieux puisqu'avec un meilleur goal-average, ils prennent la première place. Ce déplacement en terre toulousaine fait donc partie des mauvais souvenirs qu'il faudra vite, très vite oublier. C'était en tout cas l'objectif privilégié par M. Bertrand au cours des entraînements de la semaine. Et la réception de L'Union Saint-Jean peut être aussi une excellente occasion de se laver la tête. Encore faudra-t-il se méfier de ces Toulousains qui ont un grand besoin de points après une nouvelle défaite à domicile contre Grisolles. Ce match même à domicile ne sera donc pas qu'une simple formalité. Bien au contraire. De toute façon, à quatre journées de la fin et après la défaite de Blagnac, le moindre faux pas surtout à domicile n'est désormais plus permis. Pour cette rencontre de samedi soir, l'entraîneur marssacois devrait en principe reconduire le même groupe.

Marssac-L'Union, samedi à 20 heures.

Marssac prend une leçon

010419

Les Marssacois n'ont pas existé en banlieue toulousaine./ Photo DDM Archives M.P.V.
Publié le 

Les craintes des Marssacois à l'occasion de ce déplacement en terre toulousaine pour y affronter la réserve de Blagnac, le second de la poule, étaient bien réelles et se sont malheureusement avérées fondées. Pourtant, face à pratiquement une formation de N3 (seuls, 4 joueurs du match aller étaient présents), les joueurs de Bertrand et Gordillo parviennent au cours du premier quart d'heure à faire illusion à l'image de ce coup franc de Lacourt à la 16e minute qui rase le poteau des buts d'Escouba.

Mais c'est Blagnac qui fera preuve de plus de réalisme à la 18e minute sur un corner repris de la tête par Keita et détourné dans les buts de Frede par Ousset. Les illusions tarnaises devaient par la, suite s'effriter au fil des minutes.

Les visiteurs seront dès lors complètement à côté de leur sujet avec des enchaînements ratés, des ballons perdus, des approximations en tout genre… pour laisser finalement le champ libre à des Blagnacais de grande qualité qui n'en demandaient pas autant.

Pourtant, au milieu de ce grand vide, le coup franc de Diomande à la 38e qui frôle la lucarne des buts d'Escouba laisse encore planer quelques espoirs sur le sort de la rencontre. C'est donc sur ce score logique en faveur des locaux que M. Boutines siffle la fin de la première période.

Les espoirs marssacois sur un retour possible dans la rencontre vont très vite s'envoler avec ce deuxième but de Arbaoui dès la 48e minute qui reprend un long centre de Keita au deuxième poteau. La rencontre est donc pratiquement jouée entre des Marssacois qui ont complètement oublié leur football et des Blagnacais toujours aussi entreprenants. Mais, comme dans le premier acte, les supporters marssacois vont avoir à l'heure de jeu l'occasion de vibrer et de reprendre quelques couleurs.

Il y aura tout d'abord cette tentative de Diomande puis le tir d'Arnal mais qui au bout du compte ne donneront rien. Au contraire des locaux dont le contre rapide se termine par un penalty pour une faute dans la surface de réparation transformé à la 67e minute par Guichard, Quelques minutes plus tard, Frede aura la main assez leste pour sortir une tête de Futti sur un centre du remuant Keita.

Il y aura même un but de Guichard à la 82e minute refusé pour un hors-jeu plutôt heureux pour les Marssacois.

Tout cela n'emperchera pas Sioll à la 90e minute de transformer la victoire toulousaine en véritable cauchemar pour les Marssacois. La qualité de jeu des joueurs de Blagnac était sans conteste d'une autre dimension mais la pauvreté du jeu des Marssacois a bien aidé les locaux.


BLAGNAC II 4 – MARSSAC 0

Mi-temps : 1-0 ; Arbitrage de M. Boutines assisté de MM. Da Silva et Berguit.

Buts : Ousset (18e), Arbaoui (48e), Guichard (SP 67e) (Sioll (90e) pour Blagnac.

Blagnac : Escouba, Arbaoui, Abou, Carrion, Betehe, N'Diaye, Metayer, Ousset, Garabos, Keita, El Bouhazati, Futti, Guichard, Sioll. Ent. : Pillon.

Marssac Frede, Calviere, Bressoles, Bosquet, Peters, Adami (cap), Ferdouel, Arnal, Lacourt, Michel, Diomande, Marianella, Eba, N. Maurice, Ent. Bertrandscouba