xP1070728.JPG

 

Marssac prend l’eau

L’occasion était offerte samedi soir aux marssacois de conforter leur place de leader lors du déplacement à Saint Alban et maintenir la possibilité d’une montée en R1. Et même si la physionomie du match aller obligeait à la prudence, le retour de la charnière centrale semblait être de bon augure. C’est pourtant un scénario catastrophe qui s’est joué en banlieue toulousaine, où sous un véritable déluge du ciel, les marssacois se sont noyés dans leurs ambitions. Absents pendant toute la partie, dominés dans tous les domaines, incapables de relever la tête, le naufrage aura été total. Dès la quatrième minute, Deman prenait de vitesse la défense et lobait Frede pour l’ouverture du score. A la vingtième minute, ce même Deman profitait d’un renvoi hasardeux de la défense et reprenait de demi-volée sans se poser de question pour doubler la mise. Encore impliqué dans l’action suivante, il centrait pour Bancon pour le 3-0. Entre temps, Frede le gardien tarnais, abandonné par sa défense aux abonnés absents, aura sauvé deux nouvelles occasions en s’interposant brillamment sur des face-à-face. Côté marssacois, une tête de Maurice rasant le poteau de Cadenet était la seule occasion tarnaise de ce premier acte.

Un statut de leader miraculeux

Les premières minutes de la seconde période semblaient sonner le réveil des tarnais qui s’activaient davantage. Deux tentatives par Lacourt puis Arnal faisaient illusion, mais la pluie qui redoublait avait tôt fait d’éteindre ce feu de paille et les visiteurs sombraient peu à peu dans une désorganisation et une passivité totale. Les toulousains qui n’en demandaient pas tant en profitaient pour aggraver lourdement le score à trois reprises. On pourra toujours regretter les absents suspendus ou blessés, les blessés présents sur la feuille de match, pester contre les décisions arbitrales qui ont trop pesé sur la physionomie de la rencontre, mais cela n’excusera en rien la défaillance des tarnais. Les valeurs de combativité et de solidarité qui ont permis au groupe de Bertrand d’être en position de rejoindre l’élite régionale étaient samedi soir restées à la maison. Malgré tout, à la faveur des résultats favorables des autres rencontres de la poule, les marssacois restent miraculeusement leader du championnat, encore en bonne position pour jouer la montée.

Saint Alban Aucamville - Marssac :  6 - 0    

Régional 2 - Groupe B - 20ème journée - MT : 3 - 0

Samedi 4 mai 2019 – 20h00 - Stade M. Coudon à Saint Alban

Arbitrage de M. Tlemcani assisté de M. Yacoub et M. Perales

Marssac : Frede, Peters, Calvière, Bosquet, Maurice D (Cap.), Braz, Lacourt, Adami, Arnal, Marianella, Ferdouel, Michel, Dissane, Maurice N. ; Ent. : Bertrand

Saint Alban Aucamville : Cadenet, Descures, Benos S., Dejean, Texier, Averseng, Bancon, Escrivant, Amiel, Moussi, Deman, Benos E., Segarra, Daire ; Ent. : Bugnicourt

xP1070710.JPGxP1070713.JPGxP1070717.JPGxP1070721.JPGxP1070729.JPGxP1070730.JPGxP1070732.JPGxP1070733.JPG