On fait le bilan avec... Laurent MARIANELLA (Marssac)

Jeudi 6 Juin 2019
On fait le bilan avec...Brandon (Albi) et Laurent MARIANELLA (Marssac)

 

Sur le plan collectif, comment analyses-tu la saison qui vient de s’écouler ? 

Laurent Marianella : Ce fut une saison exceptionnelle, sans aucun doute la plus belle que j’ai vécue avec une belle bande de potes, une équipe soudée, de très bons joueurs. On jouait le maintien. Mais au fur et à mesure des matchs, on a pris conscience qu’on pouvait jouer les premiers rôles, ce qui a été chose faite. Une première partie de saison parfaite avec un jeu en place. La seconde partie de saison était bonne, même avec quelques revers. On a galéré avec les terrains durant la saison, les blessés, les suspendus. Mais au final, on a une montée en R1 historique pour le club et nous sommes très fiers d'avoir contribué à cette réussite. 

Concernant le classement, la place de ton équipe te semble logique ?

L. M. : Elle est logique compte tenu de la saison, des matchs et des scores. On finit avec la meilleure attaque, même si je pense qu’on aurait tous aimé garder notre première place que l’on a eue dès la première journée. La fin de saison a été compliquée, mais ce n’est pas grave. A la fin, on monte et c’est le principal. 

"Voir le sourire et les larmes des joueurs, des entraîneurs, des bénévoles, c’est une sensation inexplicable"

Quel est ton meilleur souvenir de la saison ? 


L. M. : Sans aucun doute je dirais le moment quand on a su que l’on montait en R1 à la fin du match face à Cahors. La pression qui retombe, le travail d’une saison récompensé. Voir le sourire et les larmes des joueurs, des entraîneurs, des bénévoles, c’est une sensation inexplicable. 

Quel est ton pire souvenir de la saison ? 
 
L. M. : Je n’ai pas tellement de mauvais souvenirs. Ce fut une saison quasi parfaite malgré une période où on a pris deux corrections face à de très bonnes équipes. On a eu deux mois compliqués, mais dans l’ensemble pas de mauvais souvenirs. 

Sur le plan individuel, quels étaient tes objectifs en début de saison ? 

L. M. : Je n’avais pas spécialement d’objectif. Je suis arrivé dans ce nouveau club où j’ai été très bien intégré. J’ai mis onze buts et délivré onze passes décisives toutes compétions confondues. C’est une saison correcte même si je pense que j’aurai pu mieux faire compte tenu des occasions que j’ai pu avoir toute l’année. 

A l’arrivée, comment juges-tu tes performances ? 
 
L. M. : Elles sont correctes. Cette année était plus une année collective. On avait tous le même objectif, c’est-à-dire jouer pour les autres et faire au mieux pour le groupe. 

Quel est ton plus beau but ? 

L. M. : Je dirai celui face à Cazes Mondenard chez eux. "Balou" (Arnal) me décale le ballon à soixante-dix mètres et ensuite je pars tout seul, j’élimine les milieux, la défense et j’ajuste le gardien d’une frappe en pleine lucarne. 


Pour le cru 2019/2020, souhaites-tu changer de club ? 

L. M. : Je suis très bien à Marssac et je serai Marssacois pour la saison 2019/2020. Je retrouve mon football dans cette équipe. Le groupe vit bien. Le staff et les bénévoles sont au top. Comme je l’ai dit, c’est un groupe de potes et je pense que ça y fait sur la saison d’avoir une cohésion comme ça. Puis, on monte en R1. On sera le seul club tarnais dans ce championnat, le petit village de 3 000 habitants. Il y a du monde qui vient nous voir tous les week-ends. Donc ça donne envie de rester. 

Quel va être ton programme de l’été avant la reprise des entraînements ? 

L. M. : Le programme sera boulot, quelques vacances, petit week-end à la mer à droite et à gauche, et ensuite quelques footings pour ne pas perdre trop le rythme car la R1, ça sera autre chose. 

Un dernier mot à ajouter ? 

L. M. : Je voudrais remercier tous mes coéquipiers sans exception. Merci aux coachs "Mika" et "Fanfan". Merci à notre président François, à Laurent notre président adjoint, à Yves aussi d’être toujours là, merci au petit Noé qui nous prépare tout quand on joue à domicile, merci à tous les bénévoles et il y en a tellement. J’espère que je n’oublie personne. On se retrouve pour une nouvelle saison. Merci à Footpy pour cette interview. Un beau jour dans le village... 

150419s