Marssac-sur-Tarn. Pourquoi ne pas rêver ?

  • Les Marssacois, requinqués, espèrent ramener un résultat positif de Lourdes./Photo DDM Archives M.P.V.
     
    Les Marssacois, requinqués, espèrent ramener un résultat positif de Lourdes./Photo DDM Archives M.P.V.
Publié le  , mis à jour 

Battre la réserve de Colomiers relevait bien d’une mission impossible et pourtant, les joueurs de Bertrand ont bien réalisé ce petit exploit en marquant en plus deux buts par Lacourt. C’est bien un petit exploit car les Columérins étaient techniquement supérieurs sur un plan collectif et individuel. Par contre, l’envie de faire un truc, de se dépasser pour les autres et de ne rien lâcher pour aller chercher une victoire inespérée étaient bien du côté des Tarnais.

 

Le football des villages avec ses petits moyens s’est donc finalement imposé face à celui des villes qui bénéficie d’autres moyens. Et justement, ce sera une autre ville en la personne de Lourdes, bien plus connue pour d’autres raisons qui se présente face aux Marssacois. Une nouvelle formation avec des moyens bien supérieurs aux Marssacois. Pourtant, les quatre visites des Lourdais en coupe du Midi, coupe de France et championnat au cours de ces dernières saisons se sont soldées par autant de défaites.

On retiendra donc de ces confrontations une grosse envie de revanche de la part des Lourdais pour leur première à domicile mais aussi l’ascendant psychologique pris par les Tarnais. Les deux équipes comptent également le même nombre de points (17) au terme des treize rencontres de championnat avec la particularité d’avoir marqué le même nombre de buts (21). On pourrait donc s’acheminer vers un nul qui ne serait pas une mauvaise affaire pour les Marssacois. Bien sûr, comme bien souvent dans ce genre de rencontre, l’avantage du terrain risque d’être déterminant sans oublier aussi que la réponse finale appartient aux joueurs. S’ils font preuve de la même envie que face à Colomiers, ils seront en capacité de ramener de ce lointain déplacement un petit quelque chose.

Dans le cas contraire, le sort du match sera bien plus incertain. Côté effectif, les entraîneurs devraient enregistrer le retour de quelques joueurs sauf à appliquer le principe qu’on ne change pas une équipe qui gagne.

Lourdes-Marssac, samedi à 20 heures.