xP1070022.JPG

 

Marssac intraitable à domicile

Après un intermède plutôt facile pour la Coupe d’Occitanie, les marssacois retrouvaient leur pelouse pour la troisième journée de championnat de Régional 2 avec la réception de Rodez. Dans une dynamique positive en ce début de saison, les tarnais démontraient leur bonne forme face à une équipe jeune et joueuse en occupant avec autorité le camp adverse. Une première frappe de Marianella permettait au portier ruthénois de s’échauffer puis Arnal reprenait un corner au second poteau pour une seconde alerte. Après une bonne demi-heure de pressing sur le but aveyronnais, Lacourt ouvrait le score en reprenant une tête de Maurice servi idéalement par Eba. En fin de première période Rodez faisait passer un frisson dans les tribunes sur deux occasions successives par Solignac sur coup-franc puis sur une tête de Ruiz bien servi par Petiaut, mais Marssac virait devant à la pause.

Les marssacois dominateurs

Les ruthénois revenaient sur la pelouse bien décidés à reprendre le contrôle du match. Mais les marssacois jouant haut et dominant le milieu de terrain, obligeaient les visiteurs à abuser du jeu long sans parvenir à s’approcher des buts de Frede. Forcés de se découvrir, ils allaient rapidement être contrés par une attaque tarnaise très en forme. Lancé dans l’intervalle par Bressolles, Marianella doublait la mise avant le quart d’heure de jeu, puis à la demi-heure le jeune Diomande se jouait du gardien ruthénois pour le 3-0. Seul Solignac surnageait dans le naufrage aveyronnais en tentant des frappes lointaines. Dans les 5 dernières minutes, Marianella puis Lacourt inscrivaient chacun leur doublé pour clore un match solide et de qualité au cours duquel Frede le portier marssacois n’aura eu aucun arrêt à effectuer. La dynamique reste donc bonne pour les protégés de Bertrand avant le déplacement à Mazamet dans quinze jours.

 

MARSSAC - RODEZ III : 5 - 0   

R2 (B) - 3ème journée

Samedi 6 octobre 2018 – 18h00 - Stade D. Gach à Marssac

Arbitrage de M. Augugliaro assisté de M. Moussa et M. Routhe

 

Marssac RSRDT : Frede, Lopez, Bressolles, Bosquet, Maurice (cap.), Adami, Lacourt, Dissane, Arnal, Marianella, Eba, Diomande, Braz, Peters ; Ent. : Bertrand

 

Rodez III : Melac, Soualem, Ricci, Santos, Ruiz, Solignac (cap.), Djelti, Morcillo, Petiaut, Bennet, Fabre, Sage, Soulie, Bon ; Ent. : Andriny

 

 xP1070010.JPGxP1070012.JPGxP1070013.JPGxP1070016.JPGxP1070020.JPGxP1070023.JPGxP1070024.JPGxP1070029.JPGxP1070032.JPGxP1070033.JPGxP1070034.JPGxP1070038.JPGxP1070040.JPGxP1070043.JPGxP1070050.JPGxP1070059.JPGxP1070071.JPGxP1070067.JPG

 

051018

Les Marssacois ont plutôt réalisé un bon début de saison avec cette large victoire face à Cahors (7-1) et le nul réalisé à Druelle (0-0). En raison des nombreuses absences, le point ramené de l'Aveyron est sans conteste à classer au rayon des bons résultats. Et finalement, l'élimination en coupe de France à Saint-Affrique relève d'une certaine logique lorsqu'on prend en compte la défaite des Albigeois toujours en coupe de France et toujours à Saint-Affrique et sur le même score. La victoire (5-1) en coupe d'Occitanie chez les voisins de Lagrave, au terme d'une rencontre jouée devant un public venu en nombre et dans un excellent esprit, a confirmé la bonne santé actuelle des joueurs de Bertrand. Les clignotants sont donc au vert pour les Marssacois, d'autant que des joueurs dont Maurice, le capitaine devraient réintégrer le groupe tarnais, en attendant le retour des derniers absents. Ceux-ci seront bien utiles quand on connaît la valeur de la formation ruthénoise et de son équipe 3 composée de très jeunes joueurs qui certes a encaissé six buts à Toulouse Rodéo, mais qui est tout aussi capable de réagir en s'imposant par 3 à 0 face à Grisolles, un vieux routier de la R2. Le danger sera donc bien présent samedi à D. Gach. Pourtant, une victoire serait une bonne chose et permettrait aux Tarnais de prendre des points d'avance sur les équipes du bas de tableau qui jouent à l'extérieur. Monter dans le bon wagon sera tout l'intérêt de cette rencontre pour les Marssacois.

xP1060860.JPG

 

Marssac ramène un bon nul de Druelle

En déplacement à Druelle pour la deuxième journée de championnat, les marssacois ont une nouvelle fois pu constater la qualité des infrastructures chez leur voisins aveyronnais. Sur un magnifique terrain synthétique propice à un jeu rapide et technique, les spectateurs ont assisté à une belle partie de football entre deux formations décidées à produire du jeu. Les tarnais démarraient mieux la rencontre, occupant le camp adverse, et après une première frappe de Lacourt en angle fermé, c’est Arnal qui profitait d’une touche rapidement jouée et inquiétait le gardien local d’une frappe en pleine course qui frôlait la transversale. Le jeu s’équilibrait au quart d’heure de jeu et les situations favorables se multipliaient de part et d’autre à la faveur de contre-attaques rapides. Teyssedre était près d’ouvrir le score pour les aveyronnais sur une chevauchée solitaire mais Frede très vigilant sortait dans les pieds de l’attaquant local. Druelle dominait la fin de première période mais ne concrétisait pas dans son temps fort. Côté marssacois, trop d’approximations et de ballons perdus ne permettaient pas non plus de conclure les quelques situations favorables, le score était donc encore vierge à la pause.

Bonne opération pour les marssacois

A la reprise, les druellois laissait passer leurs meilleures occasions. Profitant d’une récupération au milieu de terrain, Gares s’échappait seul dans l’axe, dribblait Frede sorti à sa rencontre mais sa frappe trouvait le poteau. Dans la minute suivante sur une nouvelle offensive locale le gardien marssacois se distinguait encore en ressortant en dribbles de sa surface. Les gardiens étaient décidément destinés à être à l’honneur puisqu’à son tour le gardien druellois s’interposait sur sa ligne sur une frappe de Lacourt dans la surface bien servi par Eba. Les marssacois étaient mieux en place et plus solides dans cette seconde période, mais sans efficacité offensive. Ce sont logiquement les druellois qui poussaient en fin de partie et auraient pu arracher la victoire sur une tête consécutive à un corner sans une parade de Frede décisif une nouvelle fois. A l’issue de la rencontre, le groupe de Bertrand pouvait s’estimer satisfait sinon dans le contenu, du moins avec ce résultat nul obtenu à l’extérieur avec un groupe diminué par de nombreuses absences et face une belle et solide formation druelloise.

 

DRUELLE   -   MARSSAC : 0 - 0   

R2 (B) - 2ème journée

Samedi 22 septembre 2018 – 20h00 - Stade Le Bouldou à Druelle

Arbitrage de M. N’Guessan assisté de M. Touaref et M. Couybes

 

Druelle FC : Ryngielewicz (cap.), Souyri, Salesse, Chiner, Tabardel, Flan, Granger, Teyssedre, Gares, Viargues, Pignede, Baudy, Cayla, Malie ; Ent. : Vacquier

 

Marssac RSRDT : Frede, Lopez (cap.), Bressolles, Bosquet, Lecomte, Adami, Lacourt, Fethi, Arnal, Arsenian, Michel, Eba, Braz, Raynal ; Ent. : Bertrand

 

xP1060817.JPGxP1060819.JPGxP1060820.JPGxP1060821.JPGxP1060826.JPGxP1060828.JPGxP1060832.JPGxP1060835.JPGxP1060840.JPGxP1060844.JPGxP1060846.JPGxP1060847.JPGxP1060851.JPGxP1060857.JPGxP1060865.JPGxP1060875.JPGxP1060878.JPGxP1060882.JPGxP1060891.JPGxP1060894.JPGxP1070003.JPGxP1060884.JPGxP1070007.JPGxP1060864.JPG

xP1060790.JPG

 

Marssac quitte la Coupe de France

Pour le troisième tour de Coupe de France les marssacois retrouvaient à Saint affrique de vieilles connaissances aveyronnaises toujours difficile à manœuvrer. Les retrouvailles précédentes s’étaient en effet soldées par des matchs nuls, Marssac n’ayant jamais réellement pu développer son jeu face à une équipe solide et bien organisée au football frustre et rugueux mais efficace. Et ce match n’allait pas déroger à la règle. Sans surprise, les visiteurs s’appliquaient à construire patiemment le jeu, et les locaux à dégager très loin et très fort les ballons arrivant dans leurs trente mètres en espérant toucher Ossin leur attaquant bien esseulé en pointe. Sur ce scénario, les marssacois se procuraient une demi-douzaine d’occasions très franches dont une tête à bout portant de Braz sauvée par miracle sur sa ligne par Arkin. A la demi-heure de jeu les aveyronnais avaient leur seule occasion de la première période mais Frede s’interposait face à Ossin. Sur la relance, Arnal répondait par une frappe puissante repoussée avec difficulté par le gardien local. Pour autant, faute de précision ou de réussite dans le dernier geste de la part des attaquants tarnais, les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score vierge.

 

Une défaite dans les dernières secondes

La seconde période était du même tonneau quoique moins caricaturale, les saint affricains sortant plus souvent face à des marssacois en manque d’inspiration. Dès lors que les visiteurs étaient moins fluides et rapides dans les transmissions, les locaux parvenaient à franchir la ligne médiane mais ne se procuraient pas pour autant d’occasions de buts. Côté aveyronnais on ne comptait qu’une frappe au but par Solier, contrée par la défense adverse. Si les marssacois se procuraient davantage d’occasions, ils avaient perdu le fil du jeu et les attaquants n’étaient toujours pas en réussite. Le match touchait à sa fin et l’on s’acheminait vers les prolongations lorsque dans la dernière minute, sur une contre-attaque fatale, Combes reprenait de volée un centre venu de l’aile droite et attrapait la lucarne sans que Frede ne puisse intervenir. Ce coup du sort qui validait la stratégie aveyronnaise, crucifiait les marssacois et démontrait encore une fois que dominer n’est pas gagner. Les optimistes tarnais y verront là l’occasion de se concentrer sur le championnat qui reste l’objectif prioritaire du staff marssacois.

 

SAINT AFFRIQUE   -   MARSSAC : 1 - 0   

MT : 0 - 0

Coupe de France - 3ème tour

Samedi 15 septembre 2018 – 18h30 - Stade Edmond Devillers à Saint Affrique

Arbitrage de M. Routhe assisté de M. Chatillon et M. Salomon

 

Buts : Combes pour Saint Affrique (90ème)

 

Saint Affrique : Arkin, Cauquil, Vaissac, Arles (cap.), Vidal, Solier P., Da Silva, Combes, Ossin, Agrinier, Delort, Reynes, Solier M., Arkin C., Ramondenc, Vanel ; Ent. : Delpas

 

Marssac RSRDT : Frede, Lopez, Bressolles, Navarro, Maurice (Cap.), Fethi, Lacourt, Dissane, Arnal, Arsenian, Braz, Michel, Adami, Raynal, Aharram ; Ent. : Bertrand

 

xP1060767.JPGxP1060764.JPGxP1060761.JPGxP1060754.JPGxP1060756.JPGxP1060763.JPGxP1060774.JPGxP1060772.JPGxP1060779.JPGxP1060783.JPGxP1060786.JPGxP1060794.JPG

 xP1060798.JPGxP1060801.JPGxP1060802.JPGxP1060806.JPGxP1060815.JPG

xIMG_0634.JPG

 

Début de saison tonitruant pour Marssac

Pour la reprise du nouveau championnat de Régional 2 et après un tour de Coupe de France passablement laborieux, Marssac recevait Cahors, autre promu de la Division. Le groupe de Bertrand avait à cœur de montrer un autre visage que le week-end précédent et allait démontrer rapidement sa belle entente. Sur un coup-franc de Lacourt, Maurice ouvrait le score dès la deuxième minute en reprenant une tête de Capou repoussée par le gardien lotois. Les marssacois étaient certes pressants sur le but adverse mais les visiteurs bien organisés faisaient mieux que résister et s’offraient quelques opportunités par Mazet ou Avah Abudu virevoltant dans son couloir droit. Le second but marssacois, œuvre de Lacourt sur une frappe croisée à l’entrée de la surface allait assommer les visiteurs et permettre à Arsenian d’inscrire peu après un coup-franc direct à la trajectoire improbable. Si les tarnais s’avéraient heureux sur ce troisième but, les lotois jouaient de malchance sur la fin de première période, Serres trouvant le poteau après avoir dribblé Frede le gardien marssacois.

 

Au bal des promus Marssac fait danser Cahors

Le début de seconde période voyait successivement les cadurciens réduits à 10 mais revenir au score dans la foulée. Avah Abudu laissé seul au second poteau par une défense tarnaise laxiste ajustait Frede à la réception d’un coup-franc lointain. Les marssacois se reprenaient ensuite et profitaient pleinement de leur surnombre. Lacourt inscrivait son doublé de la tête bien servi par Lopez, puis son triplé d’une frappe croisée depuis l’angle de la surface. Entre-temps, Arnal avait profité d’un service d’Eba pour ouvrir son compteur et offrir le premier set à son équipe. Dans une dernière demi-heure à sens unique et face à des lotois épuisés, les marssacois multipliaient les situations favorables mais par manque d’application ne concrétisaient pas davantage, au grand agacement de leur coach. Finalement c’est Dissane pour son entrée dans la danse qui clôturait le bal des promus par un 7-1 sévère mais logique au vu de la physionomie de la partie. Marssac lance ainsi de belle manière sa saison mais doit garder la tête froide car tous les week-ends ne seront certainement pas aussi prolifiques dans un championnat relevé.

 

Marssac – Cahors : 7 - 1

R2 - Poule B – 1ère Journée - MT : 3 - 0

Samedi 8 septembre 2018 - 18:00h – Stade Désiré Gach à Marssac

Arbitrage de M. Baali assisté de M. Thouilleux et M. Djidel

Buts : Maurice (2ème), Lacourt (25ème, 54ème, 69ème), Arnal (64ème), Arsenian (35ème), Dissane (90ème) pour Marssac ; Avah Abudu (51ème) pour Cahors

Marssac : Frede, Lopez, Bressolles, Bosquet, Maurice (Cap.), Navarro Tripiana, Lacourt, Fethi, Arsenian, Eba, Capou, Braz, Dissane, Arnal ; Ent.: Bertrand

Cahors : Laborie, Avah Abudu, Candelier, Abitteboul (Cap.), Trezon, Morales, Mazet, Oulmayrou, Serres, Bedos, Hontarrede, Daubie, Vynck, Trouve ; Ent.: Daubie

 

xIMG_0631.JPGxIMG_0632.JPGxIMG_0573.JPGxIMG_0581.JPGxIMG_0587.JPGxIMG_0594.JPGxIMG_0596.JPGxIMG_0598.JPGxIMG_0600.JPGxIMG_0602.JPGxIMG_0612.JPGxIMG_0613.JPGxIMG_0617.JPGxIMG_0624.JPGxIMG_0625.JPGxIMG_0626.JPGxIMG_0621.JPG