070417 1

En enchaînant quatre succès d'affilée entre février et mars, la réserve de Marssac a certainement fait le plus dur : se remettre d'un début de saison catastrophique et ponctué de neuf défaites lors des dix premières journées. Et il est tout à l'honneur de Michaël Bertrand, le coach, d'avoir su trouver le bon discours et le bon coaching, pour un juste équilibre qui offre à son jeune groupe une fin de saison plus tranquille que prévu avec quatre réceptions et deux déplacements, le premier à Naucelle ce week-end... pour amorcer le retour vers le haut de tableau ? (par T.D.)

Coach, comment préparez-vous le match de ce week-end face à Naucelle ? On le prépare comme les quatre derniers matchs que l’on vient de jouer. On reste sur une série de quatre victoires donc on va essayer de rester sur cette lignée. On commence à avoir un groupe qui ne bouge pas trop, une vraie ossature, ce qui nous avait manqué en début de saison. On avait un groupe construit de 80% de jeunes joueurs évoluant dans la catégorie U19. Aujourd’hui on a accumulé plus de confiance, moins de pression et sur le terrain on sent que les joueurs jouent plus librement. Les anciens ont amené de la maturité et de la confiance à ce groupe depuis cinq-six matchs.

« Des buts pris évitables, des défaites à la dernière minute… »

Pourquoi avez-vous mis tant de temps à réagir à un début de saison difficile ? Le club était parti sur une vraie philosophie : faire jouer les jeunes en senior, car cette génération de joueurs U19 est une génération de qualité qui a joué en PL ou en DHR. Nous avons perdu l’an dernier des joueurs de maturité et le début de saison a logiquement été difficile. Un manque d’expérience dans le monde senior nous a fait perdre des points. Des buts pris évitables, des défaites à la dernière minute, des matchs qu’on n’a pas su gérer… Mais depuis que nous avons repris quelques anciens, on est largement mieux. Le mélange entre anciens, qui amènent de l’expérience, et jeunes qui prennent également de la bouteille, est payant.

Quels sont les objectifs sur cette dernière ligne droite ? L’objectif est de finir le plus haut possible pour mon groupe, recoller en gagnant un maximum de matchs, rattraper le retard que l’on a pu prendre en début de saison. Mais l’objectif principal du club reste l’équipe première. Chaque week-end certains de mes joueurs sont amenés à aller renforcer l’équipe une pour la sauver de la descente de DHR. On visera donc le maintien avec l’équipe une et l’équipe deux.

Propos recueillis par T.D.


Michaël Bertrand – Né le 4 mai 1985 à Albi. Joueur : AJ Auxerre, LOSC, Pau, US Albi, Vitré, Nevers, US Carmaux, Marssac. Entraîneur : Vitré, Nevers, US Carmaux, Marssac. Profession : magasinier.