xP1070579.JPG

 

Large victoire de Marssac à domicile

La réception de Druelle pour ce match en retard de la douzième journée devait être l’occasion pour les marssacois de conforter leur avance en tête du championnat. Si la prudence était de mise suite à la victoire des aveyronnais à Montauban la semaine dernière, les tarnais se mettaient en action sans plus attendre et occupaient le camp visiteur avec autorité. Adami se montrait le premier dangereux sur un coup-franc de Lacourt mais son tir finissait dans les bras du gardien aveyronnais. Puis sur un corner finement joué, Peters ajustait une frappe qui prenait le chemin de la lucarne obligeant Ryngielewicz à une superbe envolée. Les druellois n’avaient que peu l’occasion de sortir de leur camp sous la pression marssacoise, et se créaient deux occasions en tout et pour tout en première période par Fabre et puis Malie sur des frappes qui passaient très haut-dessus des buts de Frede. Deux nouvelles occasions tarnaises par Diomande puis Fethi étaient stoppées par Ryngielewicz et l’on s’acheminait vers la mi-temps lorsque sur un dernier corner, Arnal jaillissait au premier poteau et trompait le gardien d’une tête décroisée pour l’ouverture du score.

 

Des marssacois diminués mais dominateurs

La partie reprenait de bien mauvaise manière pour les tarnais avec l’expulsion logique de Fethi pour une seconde faute, mais pour autant les marssacois allaient ensuite dominer les débats. Au quart d’heure de jeu Diomande s’échappait dans l’axe mais perdait son face-à-face avec le gardien. Dans la minute suivante la même situation s’offrait à lui mais il glissait alors la balle à Arnal qui était signalé hors-jeu. C’est finalement sur sa troisième tentative, bien lancé par Ferdouel, qu’il trouvait le chemin des filets après avoir dribblé le gardien visiteur. Après la demi-heure de jeu Marianella aggravait le score sur une frappe contrée à l’entrée de la surface qui finissait en lob sous la barre, puis en toute fin de partie, Michel servi idéalement par Marianella concluait par un 4-0 sans appel. Bien qu’en infériorité numérique pendant 35 minutes les marssacois auront dominés physiquement et tactiquement les druellois qui ne se seront créé qu’une seule véritable occasion par Malie. Cette large victoire conforte le groupe de Bertrand dans son fauteuil de leader mais la route est encore longue vers le R1.

On retiendra aussi la piteuse prestation du trio arbitral, dont l’absence totale de pédagogie et de compréhension du jeu aura donné lieu à une pluie de cartons tout autant inutiles que coûteux pour les deux clubs. Le jeune assistant, de toute évidence inexpérimenté, qui officiait en lieu et place du titulaire désigné, aura tenté de se rassurer par des sanctions inappropriées censées prouver son autorité. Le costume était manifestement trop large.

 

Marssac – Druelle :  4 - 0    

R2 (B) - 12ème journée

Samedi 23 mars 2019 – 20h00 - Stade D. Gach à Marssac

Buts : Arnal (46ème), Diomande (64ème), Marianella (79ème), Michel (88ème)

Marssac : Frede, Peters, Calvière, Bosquet, Bressolles, Fethi, Lacourt, Adami (cap.), Arnal, Ferdouel, Diomande, Marianella, Michel, Raynal ; Ent. : Bertrand

Druelle : Ryngielewicz (cap.), Chiner, Salesse, Fabre, Tabardel, Flan, Malie, Viargues, Gaillard, Baudy, Pignede, Combres, Djinidi S., Djinidi A. ; Ent. : Vacquier

 

xP1070567.JPGxP1070569.JPGxP1070571.JPGxP1070575.JPGxP1070584.JPGxP1070589.JPGxP1070591.JPGxP1070592.JPGxP1070593.JPGxP1070599.JPGxP1070602.JPGxP1070606.JPGxP1070610.JPGxP1070611.JPGxP1070614.JPGxP1070619.JPG

 x20190316_195855.jpg

 

Marssac redresse la barre

Véritable test à l’entrée de la dernière ligne droite, la réception de Grisolles à Marssac allait permettre de jauger la volonté du groupe de Bertrand à redresser la barre. Malmenés depuis la reprise de janvier, les tarnais voient en effet leur avance sur leurs adversaires fondre et leur espoir de montée menacé. La partie s’annonçait donc indécise face à une formation très rugueuse contre laquelle les tarnais avaient obtenus le match nul à l’aller avec les pires difficultés. Bien décidés à se mettre à l’abri rapidement les marsacois asphyxiaient des visiteurs dès le coup d’envoi, et au bout de cinq minutes Lacourt ouvrait la marque de la tête sur un centre de Diomande. Quatre minutes plus tard Adami doublait la mise de la tête également après un coup-franc repoussé par le gardien. Lacourt avait l’occasion de tuer le match après la vingtième minute sur un lob astucieux qui frôlait le montant des buts grisollais puis c’était ensuite à Maurice de voir sa tête mourir aux pieds du gardien visiteur. Les grisollais beaucoup plus généreux dans l’impact que dans la construction du jeu se créaient bien quelques situations favorables, essentiellement sur coups de pied arrêtés mais sans inquiéter Frede. Après un dernier coup-franc pour les visiteurs et au terme de 45 minutes intenses et sans temps mort, il était temps de souffler.

 

Les tarnais résistent

La partie reprenait après la pause sur un rythme toujours aussi soutenu et les marssacois allaient se créer deux nouvelles occasions franches dans le premier quart d’heure. Lacourt sur coup-franc obligeait Bilhere à une belle parade, puis Marianella voyait son but refusé pour hors-jeu. Les grisollais prenaient alors peu à peu le dessus sans faire beaucoup plus de jeu qu’en première période mais avec un impact physique supérieur et bien souvent à la limite. L’arbitre M.Augugliaro particulièrement bienveillant pour les visiteurs accordait un généreux coup-franc à la demi-heure de jeu, ce qui permettait à Costamagna de faire étalage de son talent et de réduire le score. Après avoir manqué le KO en première période puis en début de seconde, les tarnais étaient mis sous pression dans le dernier quart d’heure et les visiteurs se créaient plusieurs situations très dangereuses sans parvenir à revenir au score. Sur un dernier corner imaginaire pour Grisolles l’arbitre sifflait la fin de la rencontre sur la victoire de Marssac malgré toute l’abnégation qu’il avait mise pour qu’il en soit autrement. Ce résultat permet aux coéquipiers de Maurice de renouer avec la victoire et de reprendre la tête du groupe.

 

Marssac – Grisolles :  2 - 1    

R2 (B) - 16ème journée

Samedi 16 mars 2019 – 20h00 - Stade D. Gach à Marssac

Arbitrage de M. Agugliaro assisté de M. De Alzaa et M. Djidel

Marssac : Frede, Calvière, Bressolles, Bosquet, Maurice D. (cap.), Fethi, Lacourt, Adami, Arnal, Michel, Diomande, Marianella, Maurice N., Raynal ; Ent. : Bertrand

Grisolles : Bilhere, Mercier, Iochum, Alves, Salvan (cap.), Soulagnet, Bel Arbi, Sintes, Tetaud, Costamagna, Correia, Ngon A Zom, Graux, Fieyre ; Ent. : Guttin

 x20190316_195934.jpgx20190316_201824.jpgx20190316_202041.jpgx20190316_212602.jpg

Marssac : renouer avec la victoire

150319

 
 

Battus pour la première fois de la saison à Toulouse Rodéo, les Marssacois vont devoir réagir face à Grisolles pour rester en contact avec la tête de la poule.

Il fallait bien que cette première défaite sur le terrain de Toulouse Rodéo arrive un jour. Pourtant, les Marssacois n'ont pas réalisé un mauvais match dimanche dernier, bien au contraire. Simplement, ils ont joué face à des Toulousains revanchards du match aller qui avaient une plus grosse envie de gagner qu'eux et manqué aussi à certains moments de réalisme. La conséquence de ce revers est simple : maintenant, deux autres équipes, Saint-Alban et la réserve de Blagnac accompagnent les Marssacois en tête du championnat avec en plus, un quatrième larron à un petit point en la personne de Toulouse Rodéo.

 

À huit journées de la fin de la saison, le sprint final est pratiquement lancé avec désormais des pièges à chaque journée de championnat. À commencer par la réception à D. Gach, samedi à 20 h de Grisolles. On se souvient du match aller conclu sur le score de 1 à 1 au cours duquel les Marssacois avaient rencontré les pires difficultés pour ramener ce petit point d nul. Les visiteurs sont également performants à l'extérieur avec en sept matchs, une victoire (à Cazes-Mondenard le week-end dernier), seulement deux défaites et quatre nuls dont deux à Toulouse Rodéo et la réserve de Blagnac. De quoi laisser perplexe les Tarnais.

Pourtant, en ce tout début de sprint, les Marssacois n'auront pas à intérêt à rater la première marche et retrouver dès samedi soir la victoire. Pour cette rencontre, Michaël Bertrand, l'entraîneur marssacois, devra se passer des services de Ferdouel mais devrait retrouver dans son groupe Adami.

Marssac-Grisolles, samedi à 20 heures au stade D. Gach.

Foot : première défaite de l'équipe fanion

180219

 
Publié le  , mis à jour 

On savait que ce déplacement en terre toulousaine pour jouer face au Rodéo ne serait pas une partie du plaisir. La preuve en est avec cette défaite par 2 à 1. On va donc assister à un sprint final de toute beauté avec trois leaders et un quatrième à un petit point.

Avec un Lacourt auteur des trois buts, un Julien Bousquet, auteur d'un arrêt décisif et une équipe qui a retrouvé des valeurs, les réservistes se sont qualifiés pour les quarts de finale de la coupe du Tarn en battant les voisins de Terssac sur le score de 3 à 0. En prime, une rencontre jouée dans un excellent esprit.

Les 19 ans ont concédé le nul au Vignoble avec des regrets car il y avait la place pour faire mieux.
 

La une accueille Grisolles. 

En recevant Grisolles samedi, à 20 h, les joueurs de M. Bertrand n'auront guère le choix, puisque la victoire sera presque obligatoire, pour rester dans le haut du classement. Pourtant, ce ne sera pas simple car on se souvient des difficultés du match aller conclu par un nul sur le score de 1 à 1.

La réserve débute son nouveau championnat en recevant Cambounet dimanche à 15 h. Espérons que des éclaircissements viendront rapidement du district car personne ne sait où il va. Les 19 ans du pôle joueront à domicile samedi à 15 h contre Pradines. Les 17 ans excellence auront un match important samedi à 14 h face à l'ASPTT. Les 17 ans honneur seront samedi à 14 h 30 à Castelnau pour jouer contre l'Entente des Collines. Les 15 ans auront samedi à 16 h un déplacement difficile à la JET. Les 15 ans honneur seront samedi à 15 h à Lautrec. Les 13 ans auront des plateaux samedi à Briatexte, Rouffiac et Fréjairolles. Les 11 ans joueront en coupe samedi à Lavaur, à Saint-Juéry à Rélamont et à Brens . Les 9 ans seront eux aussi en plateau à Gaillac, Terssac et Marssac.

 xP1070528.JPG

 

Marssac s’embourbe à domicile

Après un match de grande qualité la semaine précédente à Rodez, les marssacois espéraient ne faire qu’une bouchée de Mazamet. La réception de la lanterne rouge était en effet l’occasion de creuser l’écart avec les poursuivants, et les premières minutes donnaient le ton. Une première offensive par Ferdouel trouvait le portier mazamétain, puis Diomande dans la foulée manquait le dernier geste face à Senegas après une chevauchée dans son couloir. Pendant le premier quart d’heure l’espoir était de mise et seule une frappe de Coiffard obligeant Frede à détourner en corner donnait l’illusion d’une résistance des visiteurs. Puis la partie s’enlisait dans un faux rythme, les balles sautillantes contrecarraient les envies de jouer et la panne de lumière à la 40ème minute ponctuait comme une évidence ce début de rencontre qui avait sombré dans la torpeur. Les cinq dernières minutes offraient une occasion à Diomande de la tête pour Marssac, et à Cavaille sur coup-franc pour Mazamet, mais le score était encore vierge à la pause.

Les éléments contraires

Les marssacois se montraient beaucoup plus actifs en seconde période, et trouvaient même le poteau sur la première occasion par Marianella dès la reprise. Les situations favorables allaient ensuite se multiplier, mais la finition péchait dans la précision ou trouvaient Senegas en état de grâce comme sur cette frappe d’Adami repoussée difficilement des deux poings. Les visiteurs ne parvenaient à sortir de leur moitié de terrain qu’en deux occasions sur toute la deuxième période, et s’employaient à casser le rythme et ralentir la reprise du jeu avec la bienveillance coupable du trio arbitral. Les dix dernières minutes étaient caricaturales avec des visiteurs retranchés dans leur surface et des locaux ne trouvant toujours pas l’ouverture. Ils pensaient finalement avoir obtenu la délivrance par l’obtention d’un pénalty dans les arrêts de jeu après une énième faute mazamétaine, mais Mr Galibert allait faire preuve d’un excès de zèle qui coûtait le match aux marssacois. Le pénalty transformé par Adami était donné à retirer et sur la seconde tentative Senegas sortait sa parade de l’année qui permettait à Mazamet de repartir avec le point du match nul. Pourtant vainqueurs la semaine passée après avoir été dominés une grande partie du match, les marssacois concèdent cette semaine le nul sur leur champ face à la plus faible équipe du championnat.

Marssac – Mazamet :  0 - 0    

R2 (B) - 14ème journée

Samedi 16 février 2019 – 20h00 - Stade D. Gach à Marssac

Arbitrage de M. Galibert assisté de M. Redonets et MME. Moussaoui

Marssac : Frede, Braz, Peters, Bressolles, Maurice (cap.), Fethi, Lacourt, Adami, Diomande, Marianella, Ferdouel, Arnal, Lopez, Capou ; Ent. : Bertrand

Mazamet : Senegas, Pujol, Seguier, Kocak, Portela, Chabbert, Chesse, Pereira, Belaid, Cavaille, Coiffard, Iche, Sow, Peyrot ; Ent. : Soualem

 

xP1070496.JPGxP1070519.JPGxP1070521.JPGxP1070532.JPGxP1070537.JPGxP1070541.JPGxP1070545.JPGxP1070552.JPGxP1070546.JPGxP1070559.JPG