150517

Vu d'Albi :

Albi 2 et Marssac vont se disputer samedi, sur le synthétique à Albi, le maintien en DHR. Un match très accroché en perspective, mais un épilogue pénible après une saison irrégulière des deux équipes.

On aurait rêvé d'une autre fin de championnat et d'un derby de l'Albigeois, traditionnellement très attendu, dans la sérénité du maintien. Il ne sera plus seulement question de suprématie locale… Avec un avantage pour les visiteurs : Marssac a deux points de plus, et seulement besoin d'un match nul pour être sûr de se maintenir, la victoire étant nécessaire aux Albigeois. Toutefois, quel que soit le résultat, les deux équipes pourraient être sauvées en fonction du résultat de leurs rivaux pour le maintien, Juventus Papus, Toulouse Métropole et L'Union. Tout cela est bien aléatoire, le plus simple est bien sûr de l'emporter sur le terrain.

Les Albigeois ont été très déçus de leur défaite contre Montauban, samedi dernier — une victoire leur aurait assuré le maintien- mais ils doivent l'admettre, les Tarn-Et-garonnais étaient les plus forts. Ils vont devoir remettre le bleu de chauffe et lutter jusqu'au bout s'ils veulent arriver à leurs fins. Certes, ils y sont habitués cette saison, tous les matches ont été difficiles dans cette poule très serrée. Il faudra pourtant faire mieux et en particulier resserrer les boulons en défense.

On sait aussi que, dans ce genre de match, la maîtrise émotive est un élément important pour dépasser la crispation que la crainte du résultat engendre. C'est particulièrement important pour les attaquants qui devront en faire preuve de lucidité devant le but. En y ajoutant la solidarité entre tous et de bout en bout, ce sont là autant de conditions qu'il faudra remplir pour vaincre des Marssacois souvent performants contre Albi.

Pour ce match capital, l'entraîneur Rémy Mariou alignera une équipe proche de celle de samedi dernier, gage de plus grande cohésion. On devrait seulement enregistrer la rentrée de Bacabe, remis de sa blessure. Avec l'espoir d'un résultat positif mais aussi celui que, quel que soit le résultat, les deux équipes soient encore en DHR l'an prochain…

Vu de Marssac :

Personne du côté marssacois n'avait osé imaginer pour le redouter au plus haut point un tel final surtout face à la réserve albigeoise. Pourtant, c'est bien la réalité. La faute certainement à pas de chance avec des points perdus à cause de buts encaissés dans les dernières minutes de jeu à l'image de L'Union ou encore Foix, la semaine dernière ou pour n'avoir pas su négocier certains matchs largement à sa portée comme Toulouse Metropole ou la Juventus de Papus. Après, il y a le facteur chance qui au hasard des matchs fait que Benedet, l'entraîneur marssacois n'a pu que rarement aligner la même équipe. Bref, des points bêtement perdus qui donnent beaucoup de regrets et surtout qui placent les Marssacois dans une situation bien délicate.

Maintenant, ce n'est plus le moment de se lamenter bien au contraire pour tenter de jouer ce plus que derby dans les meilleures conditions. Il le faudra car les Albigeois seront en toute logique les grands favoris de cette rencontre car ils jouent à domicile sur leur terrain synthétique, qu'ils ont dans leur rang des joueurs de grande qualité, qu'ils auront l'appui de nombreux joueurs ayant évolué à un niveau supérieur face à des Marssacois encore une fois largement diminués avec les absences notamment des joueurs tels Maurice, mal remis de sa blessure, Lopez, le capitaine emblématique ou les expérimentés Ginestet et Dumont.

Alors, il ne reste pratiquement plus aux joueurs de Benedet que de croiser une nouvelle fois les doigts tout en regardant vers d'autres terrains, Toulouse Métropole qui reçoit Montauban, tombeur des Albigeois la semaine dernière et surtout L'Union ou les locaux accueillent la Juventus Papus pour un match à forte odeur de poudre.

Albi 2 – Marssac, samedi à 20 heures, terrain synthétique du Stadium à Albi.

 P1180111_bis.jpg

 

 

Marssac maintient l’espoir

Match couperet samedi pour des marssacois toujours en quête du maintien. Face à une équipe de Foix n’ayant plus rien à jouer dans ce championnat, Marssac se devait en effet au minimum de ne pas perdre pour entretenir l’espoir de se maintenir en DHR. Pour autant les visiteurs ne semblaient pas décidés à laisser filer la partie et les deux équipes démarraient la rencontre sur un rythme élevé. Et ce sont les tarnais qui se montraient très opportunistes dès la 3ème minute par Eba reprenant un corner au second poteau pour l’ouverture du score. Le jeu allait d’un but à l’autre pendant une grosse demi-heure, les marssacois se créant plusieurs occasions franches par Ginestet ou Eba. Malheureusement pour les locaux la finition pêchait et ils n’arrivaient pas à se mettre à l’abri des contres fuxéens emmenés par Ouariba. Le ryhtme baissait sur le dernier quart d’heure, mais les tarnais continuaient à jouer haut pour bloquer les attaques adverses. La dernière occasion était pourtant pour les visiteurs, Azroual voyant son centre-tir longer la ligne de but marssacoise.

 

Vers une finale à Albi ?

Au retour des vestiaires les ariégeois semblaient plus que jamais décidés à revenir au score. Une première alerte par Girardin obligeait Frede à une parade décisive, K. Fadil voyait ensuite sa reprise de la tête frôler la barre, tandis que le centre de Meza ne trouvait pas preneur. Les marssacois souffraient nettement et ne parvenaient à sortir la tête de l’eau qu’au bout de vingt minutes. Peu à peu ils reprenaient le jeu à leur compte et Raverdy de la tête puis Eba sur un centre de Ginestet avaient l’occasion de doubler la mise mais ne concluaient pas. On s’acheminait vers une victoire étriquée des locaux quand Monsieur Rubio dont s’était la première à ce niveau et au terme d’une série de décisions incohérentes offrait sur un plateau un pénalty à K. Fadil qui s’empressait d’égaliser. Les marssacois ne bénéficiaient pas de la même mansuétude quelques minutes plus tard lorsque Meza pourtant dernier défenseur tombait délibérément l’attaquant tarnais. Des décisions lourdes de conséquences donc puisque les marssacois devront dorénavant aller chercher leur maintien cher leurs voisins albigeois eux-mêmes en situation de relégation.

 

 

Marssac 1 - Foix 1

D. H. R. Poule B – 21ème Journée – MT : 1 - 0

samedi 13 mai 2017 - 18:00h - Stade D. Gach à Marssac

Arbitrage de M. Rubio assisté de MM. Duarte Pinto et Dos Santos

 

Buts : Eba (3ème) pour Marssac ; Fadil K. (87ème) pour Foix

 

Marssac : Frede, Lopez (Cap.), Arnal, Kajouj, Bressolles, Cauchard, Raverdy, Gordillo, Eba, Ginestet, Sanchez, Tarroux, Fethi, Entraygues ; Ent. : Bénédet

 

Foix : Pereira, Azroual, Meza, Arbaoui, Boudiaf, Fadil R., Girardin, Ousseni, Ouariba, Fadil K., Slimani, Kabore, Lucien, Samihoeto ; Ent. : Girardin

 

030517

En concédant un onzième revers à L'Union, un concurrent direct au maintien, dans les dernières minutes, Marssac a bien involontairement relancé le suspense en bas de tableau où cinq équipes vont se bagarrer pour éviter une des deux dernières places lors de deux dernières journées étouffantes.

Jusqu’à la 85ème minute, tout allait (plutôt) bien pour les joueurs de Bénédet. Malgré l’égalisation, ils avaient ouvert le score sur un repasse décisive de… Frede, leur portier… dont la relance longue et portée par le vent mettait Raverdy sur orbite. Tout allait donc à peu près au classement également puisqu’en ramenant un nul de L’Union, Marssac maintenant l’écart de trois points et se préparait deux dernières journées plus tranquilles. Mais le second but de Tisse (qui aurait pu faire des petits sans la prestation de Frede) allait tout remettre en cause. Marssac reste encore en dehors de la relégation mais sa position est fragile et l’oblige à gagner au moins un de ses deux derniers matchs pour éviter un retour de Toulouse Métropole B. Et sachant que la dernière levée s’effectuera à Albi…


DHR, poule B, 20ème journée

L’Union – Marssac 2-1 (0-1) Arbitres : M. Bourasse assisté de MM. Begue et Baali. Buts : Raverdy (20ème) pour Marssac, Lecuona (65ème) et Tisse (85ème) pour L’Union

L’Union : Terrisse – Gilliot, Aventin, Zakpa, Lecuona – Seille (cap.), Tisse, Medina, Koumou Ebonga – Escande, Stefenel. Entrés en jeu : Boisgard, Tra Bi, Rodriguez. Entraîneur : Ludovic Gregory

Marssac : Frede – Lopez (cap.), Arnal, Kajouj, Bressolles – Cauchard, Sanchez, Gordillo, Dumont – Eba, Raverdy. Entrés en jeu : Entraygues, Sati, Bowe Smith. Entraîneur : Stéphane Bénédet


Le programme des postulant au maintien

21ème journée, samedi 13 mai

  • Albi B – Montauban FCTG
  • Marssac – Foix
  • Aussonne – L’Union
  • Fleurance – Métropole B

22ème et dernière journée, samedi 20 mai

  • Albi B – Marssac
  • L’Union – Juventus Papus
  • Toulouse Métropole B – Montauban FCTG
   

Match_2.jpg

 

Match_1.jpg

 

Match_4.jpg

Match_3.jpg

 

Marssac cède sous la pression

Toujours en quête du maintien en DHR les marssacois se rendaient à L’Union samedi pour un match périlleux face à des toulousains en position de reléguable pour qui la victoire était impérative. Ce déplacement ne s’annonçait donc pas évident pour des tarnais fortement diminués par les blessures et absences diverses. Logiquement, les unionais mettaient d’emblée les bleus sous pression et Frede devait chauffer les gants dès les premières minutes. La transversale venait même à son secours sur une belle reprise de Seille suite à un corner mal dégagé. Non content de sauver son équipe le gardien marssacois offrait ensuite la balle de but à Raverdy sur un long dégagement porté par le vent. Le jeune attaquant prenait de vitesse la défense locale et ouvrait le score d’une tête qui lobait Terrisse le portier toulousain. Profitant du vent favorable, les visiteurs arrivaient à maintenir les unionais dans leur camp et Eba avait l’occasion de doubler la mise sur un coup-franc de Lopez mais contrôlait mal sa reprise et Terrisse intervenait. Les tarnais n’étaient pourtant pas à l’abri et Frede devait encore s’interposer à deux reprises avant la pause pour protéger son but.

 

L’Union garde espoir

Pour n’avoir pas su profiter de l’avantage du vent et concrétiser leurs rares occasions en première période, les marssacois allaient le payer en seconde mi-temps. Désormais à sens unique, le match était à l’avantage des locaux sans contestation. Ne parvenant pas à conserver le ballon, les coéquipiers de Lopez étaient logiquement sous pression permanente. Après 20 minutes pendant lesquelles Frede arrivait à retarder l’échéance, Lecuona mettait les deux équipes à égalité en devançant le portier tarnais sur un corner de Medina. C’est encore l’intenable milieu de terrain unionais qui était à l’origine du second but. Sur un ballon gratté dans la surface tarnaise il se jouait des derniers défenseurs marssacois et offrait une tête facile à jouer à Tisse laissé libre de tout marquage au second poteau. Le score en restait là mais aurait pu être beaucoup plus lourd sans un Frede encore impeccable dans les buts tarnais. Ce résultat défavorable pour Marssac et ceux des autres matchs de la soirée resserre le classement en bas de tableau de cette poule B de DHR. Avec 5 équipes séparées par 5 points et 2 matchs restant à jouer, toutes sont désormais relégables. La fin de saison s’annonce bien compliquée et passionnante à la fois.

 

L’Union 2 - Marssac 1

D. H. R. Poule B – 20ème Journée – MT : 0-1

samedi 29 avril 2017 - 20:00h - Stade Georges Beney à L’Union

Arbitrage de M. Bourasse assisté de MM. Begue et Baali

 

But : Raverdy (19ème) pour Marssac ; Lecuona (65ème) et Tisse (84ème) pour L’Union

 

P1180049_bis.JPG


L’Union :

Terrisse, Gilliot, Aventin, Zakpa, Lecuona, Seille (cap.), Tisse, Medina, Koumou Ebonga, Escande, Stefenel, Boisgard, Tra Bi, Rodriguez

Ent. : Sorroche

 

   
 P1180046_bis.JPG  

 

Marssac :

Frede, Lopez (Cap.), Arnal, Kajouj, Bressolles, Cauchard, Sanchez, Gordillo, Dumont, Eba, Raverdy, Entraygues, Sati, Bowe Smith

Match_5.jpg

Ent. : Bénédet

 

En position de 2e relégable, à trois journées du verdict, c'est une fin de championnat compliquée pour L'Union, 11e. N'étant plus maître de son destin, pour préserver une chance de se maintenir, il doit effectuer un sans-faute sur les trois derniers matchs et compter sur les faux pas de ses concurrents directs au maintien : Albi, 9e, Toulouse Métropole, 10e, et la Juventus de Papus, 12e et dernier. 

Demain, la réception de Marssac, 8e, en quête d'une victoire pour assurer définitivement son maintien, met la pression sur la rencontre. Les deux clubs qui ont connu la défaite lors de la précédente journée, Marssac à Montauban et L'Union à Pibrac et sur un score identique 1-0, ont la même ambition, gagner ce match. Pour Marssac c'est le maintien assuré, et pour L'Union l'espoir d'y croire encore.

Pour le coentraîneur Grégory Sorroche, c'est un challenge qui peut se gagner : «On n'a plus le choix, pour rester dans la course au maintien, on est obligé de gagner. Il reste trois matchs à jouer, et pour assurer le coup à la maison il faut battre Marssac et la Juventus de Papus, et aller accrocher le nul à Aussonne, le second. C'est un challenge difficile que l'on peut gagner, en sachant aussi que les clubs qui sont à la lutte avec nous, peuvent faire un résultat qui nous soit favorable. En attendant, c'est à nous de montrer dès ce samedi, que nous sommes à la hauteur de notre ambition. Le groupe a les moyens de le faire».

Côté effectif, le groupe seniors 1 sera privé de Grégory Robert absent, et de Fabrice Guédéa suspendu.

DHR poule/B.: L'UNION - MARSSAC samedi 29 avril à Georges Beyney 20 heures