181218

Le club a reçu le label jeune espoir, que représente cette distinction ?

Il est important en premier lieu de souligner que notre école de football, des sept aux treize ans est composée de cent cinquante-cinq jeunes répartis en vingt-cinq U7, cinquante-deux U9, quarante-six U11 et trente-deux U13. Cette distinction est bien sûr liée au sérieux, à la compétence et à l'engagement de nos éducateurs et accompagnateurs mais il était clair pour tous que cette école avait besoin d'une reconnaissance objective et surtout d'une analyse en profondeur qui permettrait de connaître ses points forts et ses points faibles et de déterminer si au bout du compte elle avance dans le bon sens. Cet outil de gestion est finalement arrivé avec le label mis à disposition des clubs par la FFF.

Quel processus le club a-t-il suivi ?

Yves Brunel et son équipe ont réalisé tout au long de la saison dernière un important travail d'analyse des pratiques de l'école, de recherche de ses qualités et de ses défauts et de propositions dans tous les domaines requis afin d'aller dans le bon sens. C'est donc un véritable audit auquel s'est livré le groupe de travail avec la complicité de tous les membres du club. La labellisation accordée par la FFF est donc venue au final confirmer la qualité de notre école de football, du travail accompli et de l'investissement de ses éducateurs et des accompagnateurs.
 

Quels sont les effets induits par ce label ?

Étant seulement le troisième club du département doté du label, il a permis d'apporter un autre regard sur le club en général et sur son école de football en particulier. La labellisation a été également un moyen pour l'école de football de se remettre en cause afin de progresser toujours et encore. C'est notre objectif pour la présente saison même si d'autres projets importants pour le club ont vu le jour. Certains sont presque terminés (rénovation des vestiaires, nouveau club house, le tout entièrement financé par le club) et un autre est en cours au stade de Saint-Maury avec la pose d'une moquette synthétique sur les anciens terrains de tennis, toujours financée par le club.