L’interview de notre président, François Enguilabert

Avez-vous du nouveau concernant la reprise du championnat de Régionale 1 ?

C’est encore très flou. La Fédération Française de Football a un plan qui consiste à reprendre des entraînements dignes de ce nom début février pour une reprise des compétitions début mars. Les championnats pourraient s’étirer au maximum jusqu’à fin juin.
La priorité sera donnée à la Coupe de France, mais nous n’avons pas de date précise. Mais les cas de covid continuent d’augmenter et cela me paraît difficile de reprendre.

Que font les joueurs en attendant ?

Ils s’entraînent physiquement mais avec beaucoup de contraintes, d’autant qu’à Marssac, nous n’avons pas de terrain synthétique. Ils ont repris un peu plus sérieusement ce mardi.
C’est très difficile de venir à un entraînement sachant qu’on n’a aucune lisibilité sur la reprise des compétitions. On ne peut même pas faire de matchs amicaux ni de matchs d’entraînement.

Qu’en est-il pour les jeunes de l’école de football ?

L’école de football a repris avec un protocole sanitaire très strict. Mais il n’y a pas de match ni de plateau.

Partagez